ANALYSEUR DE FRÉQUENCE

ARNATRONIC

Les voies ferrées ne sont pas posées à même le sol, elles reposent sur une couche de cailloux appelée ballast. Ce ballast permet d'encaisser les efforts, chocs et vibrations du passage des trains sur les rails. Il maintient de manière élastique les traverses.
Le passage régulier des trains, ainsi que les contraintes naturelles (gel, végétation...), dégradent la qualité du ballast, ce qui entraîne une déformation et une usure de la voie, ainsi qu'une baisse du niveau de confort des usagers (chocs et vibrations).

Pour cela, le ballast des voies est régulièrement remis en état par des machines appelées bourreuses. Elles actionnent des grosses "griffes" qui se plantent dans le ballast et le "recompactent" par de puissantes vibrations. La maîtrise de la fréquence des vibrations est essentielle à l’efficacité du fonctionnement de ces bourreuses.

L’analyseur de fréquence en permet une lecture rapide et fiable.

Le capteur utilisé, un accéléromètre, n’a pas besoin de positionnement précis à respecter, il doit être installé sur une pièce vibrante de la bourreuse. Il est équipé d'une embase magnétique puissante qui permet de le rendre solidaire de la pièce vibrante.




Une fois l'accéléromètre fixé sur le groupe vibrant et raccordé au boîtier, l’utilisateur n’a plus qu’à lancer une mesure par le bouton poussoir, qui active l’analyseur sur une minute environ.
Après quelques secondes de calculs transitoires, le résultat s’inscrit sur l’afficheur, au demi hertz près.

L'appareil réalise en temps réel une analyse spectrale sur la gamme de fréquence de vibrations, puis détermine la fréquence ayant la plus forte amplitude qui est la fréquence de vibration du groupe.
Le cœur de l'appareil est notre carte de traitement de signal Mupsi.

L'analyseur est autonome (alimentation par piles) et permet 500 à 600 mesures d'une minute. Il est installé dans un coffret étanche et résistant aux chocs (polycarbonate - IP66).