TRAITEMENT DU SIGNAL

ARNATRONIC

Les traitements de signaux industriels, comme les amplifications, les filtrages ou les boucles à verrouillage de phase, se font et peuvent toujours se faire en analogique, avec un délai et un coût de réalisation réduit...

Mais l'analogique montre très vite ses limites :

- performances limitées (temps de réponse, précision, complexité)
- problèmes d'impédance et d'alimentation
- problèmes du bruit
- aspect "volatil" des résultats (pas ou peu de mémorisation possible)
- étalonnage et paramètrage parfois compliqués
- etc.

IFETURA-eu département ARNATRONIC met en application ses compétences en traitement de signal numérique pour répondre à vos besoins toujours plus pointus :

- filtrage numérique
- analyse de spectre
- boucles à verrouillage de phase
- calculs et fonctions mathématiques (multiplication, division, en complexe, racine carrée, log, décibel...)
- mémorisation, duplication aisée (traitements en parallèle)
- génération de signaux variés (dents de scie, triangle, sinus, impulsions) et de "signaux de bruits" (gaussiens, uniformes) pour les simulations

 

Exemples de réalisations :

- filtrage numérique (d'ordre 14 !) : le rack Quabac
- filtrage numérique : la mesure du courant de retour traction - traction 50 Hz
- calculs vectoriels : la mesure du courant de retour traction - traction 1500 V continus
- analyse spectrale : le détecteur d'impact de meule
- analyse spectrale : l'analyseur de fréquence de vibrations

 

Pour en savoir plus :

- notre partenaire de recherche et de veille technologique : le Laboratoire du CRAN (Centre de Recherche en Automatique de Nancy).

louboutin slingbacks